Culture 21

Culture 21

La mission de l'association mondiale des Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) est d'être la voix unifiée et la défenseuse de lautonomie locale et régional démocratique, promouvoir ses valeurs, ses objectifs et ses intérêts, au travers de la coopération entre les gouvernements locaux, comme au sein de la communauté internationale.

Depuis 2004, CGLU est une actrice essentielle de la promotion du rôle de la culture dans les villes durables :

  • En effet, c'est en 2004 que CGLU adopte l'Agenda 21 de la culture, une déclaration de 67 articles qui décrit le lien entre les politiques culturelles locales et les droits humains, la gouvernance, le développement durable, la démocratie participative et la paix. L'Agenda 21 de la culture est le premier document international qui établit les principes et les engagements des villes et des gouvernements locaux pour le développement culturel. Plus de 650 villes, organisations et gouvernements locaux à travers le monde sont liés à l'Agenda 21 de la culture. L'Agenda 21 de la culture s'accompagne en 2015 de Culture 21 : Actions, un guide pratique qui actualise les aspects clés du lien qui existe entre la culture et le développement durable dans les villes et qui vise à faciliter l'autoévaluation, l'innovation en matière de politiques et l'apprentissage entre pairs.

  • En 2010, le Bureau exécutif de CGLU approuve le document« La Culture : quatrième pilier du développement durable » lors de son Congrès mondial à Mexico. Ce document engage les gouvernements locaux à inclure explicitement la culture au sein d'un modèle de développement qui « répond aux besoins du présent sans compromettre les possibilités des générations futures à répondre à leurs propres besoins ». Sur le plan opérationnel, le document souligne le lien entre culture et développement durable à travers une approche double : le développement d'une politique culturelle solide (la culture comme moteur de développement) et le plaidoyer pour une dimension culturelle dans toutes les politiques publiques (la culture comme vecteur du développement).

  • Depuis mars 2013, CGLU joue le rôle de facilitatrice de la Global Taskforce, qui a permis d'inclure les facteurs culturels dans les contributions des gouvernements locaux et régionaux à l'Agenda 2030 des Nations Unies sur le développement durable et le Nouvel agenda urbain. Résultat de ce travail, la Déclaration de la 2ème assemblée mondiale des gouvernements locaux et régionaux est adoptée à Quito en octobre 2016, et établit un engagement à « intégrer la culture en tant que quatrième pilier du développement durable et prendre des mesures pour favoriser le patrimoine, la créativité, la diversité et la coexistence pacifique ».

  • Le 5ème Congrès mondial de CGLU, a lieu à Bogotá en octobre 2016 et voit l'adoption de L'Engagement de Bogotá et l'Agenda d'action, un document qui contient un domaine d'action intitulé « Promouvoir le patrimoine local, la créativité et la diversité, à travers des politiques culturelles centrées sur les personnes ».

  • Ces dernières années, la Commission Culture de CGLU coopère avec d'autres réseaux mondiaux en vue de promouvoir l'inclusion de la culture au sein des agendas du développement durable, en particulier avec la campagne #culture2015goal, également connue comme « Le futur que nous voulons intègre la culture ».

  • Le document « La Culture dans les Objectifs de Développement Durable. Un Guide pour l’Action Locale », récemment publié par CGLU. Le document propose une orientation pratique à tous les acteurs qui souhaitent consolider leurs alliances et partenariats, leurs politiques, leurs projets et leurs pratiques autour de la place qu’occupe la culture dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD). La structure de ce document se fonde sur les 17 ODD et comprend la présentation des informations concernant chacun des Objectifs, aide à comprendre pourquoi les questions culturelles sont importantes et comment les relier efficacement à chacun des Objectifs, et offre des exemples de villes et de gouvernements locaux qui ont mis en œuvre des projets, programmes ou politiques en lien direct avec la thématique de chaque ODD.

  • L’OBS. La Commission culture de CGLU a développé un nouvel outil qui comprend plus de 130 bonnes pratiques sur la culture et le développement durable. Cet outil offre, entre autres, la possibilité de faire une recherche orientée sur la base de trois types de critères : les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’Agenda 2030 des Nations Unies pour le Développement Durable ; les 9 Engagements de Culture 21 Actions de CGLU ; y notre thesaurus de 75 mots-clefs liés au domaine des politiques culturelles.

La Commission culture de CGLU est une plateforme unique qui rassemble des villes, associations et réseaux qui souhaitent promouvoir la relation entre les politiques culturelles locales et le développement durable. Elle est coprésidée par Buenos, Lisbonne et la Ville de Mexico, et sa vice-présidence se partage entre Barcelone, Bilbao, Bogotá, Jeju, Paris, Porto Alegre et Rome. La Commission compte des membres de tous les continents.

 

PROGRAMMES D’APPRENTISSAGE ENTRE ÉGAUX SUR “LA CULTURE DANS LES VILLES DURABLES”

Suite de l'adoption de Culture 21 : Actions en 2015, la Commission Culture de CGLU établit un ensemble de programmes de renforcement des capacités et d'apprentissage entre pairs. Plus particulièrement, un grand éventail de villes de différentes régions du monde participe actuellement aux programmes suivants :

  • Villes Pilotes : un programme d'apprentissage fondé sur les 9 engagements et les 100 actions inclus dans Culture 21 : Actions. D'une durée d'environ 30 mois, ce programme comprend la sensibilisation locale, l'examen international par les pairs, le renforcement des capacités mais aussi des projets pilotes locaux, des séminaires publics et l'élaboration de bonnes pratiques. Depuis décembre 2016, Villes Pilotes compte avec Baie Mahault, Chefchaouen, Chignahuapan, Chortkiv, Ciudad del Carmen, Concepción, Córdoba, Cuenca, Eivissa/Ibiza, Elefsina, Escazú, Esch-sur-Alzette, Gabrovo, Galway, Gijón, Izmir, Konya, La Paz, Leeds, Lisbonne, Maastricht, Madrid, Mérida, Muriaé, Namur, Nova Gorica, Puebla, Rijeka, Santa Fe, Sinaloa, Swansea, l’île de Tenerife, Terrassa et Timisoara.

  • Villes Leaders : ce programme apporte un soutien aux villes qui ont déjà de l'expérience dans la mise en œuvre de la culture et du développement durable, à travers des mesures dans les domaines de la coopération et de l'apprentissage (assistance technique, renforcement des capacités, bonnes pratiques), du leadership et du plaidoyer (participation aux événements et processus internationaux) et de la communication (site Internet, réseaux sociaux). Depuis décembre 2016, le programme Villes Leaders compte les villes d'Angers, Barcelone, Belo Horizonte, Bogotá, Buenos Aires, Jeju, Lille-Métropole, Malmö, Mexico, Talca et Vaudreuil-Dorion.

  • Culture 21 Lab est un court atelier sur « La culture dans les villes durables ». Il permet aux villes d'autoévaluer leur travail dans ce domaine. Il fournit des informations essentielles sur la place de la culture au sein du développement durable, et constitue un moyen utile de sensibiliser dans ce domaine les parties prenantes locales.

La Commission Culture de CGLU travaille également avec d'autres villes, gouvernements locaux et régionaux et les sections régionales de CGLU en vue d’adapter les programmes de renforcement des capacités et d'apprentissage entre pairs à leurs besoins spécifiques.